Contexte

CONTEXTE

hashBorder

La caractéristique économique la plus notable de l’Afrique Centrale est l’abondance des matières premières. Cependant, les pays de la région affichent un manque énorme dans les moyens de transformation de ces matières, et ce malgré les efforts des institutions régionales. Bien qu’il y ait des différences importantes en ce qui concerne le tissu industriel entre les pays, il demeure embryonnaire, peu diversifié et ne permet pas de répondre à la demande du marché régional. La région de l’Afrique Centrale est aussi caractérisée par un secteur privé mal cerné. Les PME/PMI et de manière générale le secteur manufacturier ne contribuent que faiblement au PIB. L’environnement dans lequel les entreprises opèrent reste peu favorable au développement du secteur privé.

A cet effet, le Document de Stratégie Régionale du 10ème Fonds Européen de Développement (FED) pour l’Afrique Centrale a mis l’accent sur l’intégration économique et la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Economique (APE) pour lesquels le Programme Indicatif Régional (PIR) avait alloué près de 65% de ses ressources. Dans ce cadre, le Programme d’Appui au Commerce et à l’Intégration Economique (PACIE), financé par l’Union européenne (UE), se propose de soutenir la dynamique de l’Afrique Centrale vers la réalisation de sa vision d’intégration économique et son insertion durable dans l’économie mondiale.

Le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau (PRMN) de l’Afrique Centrale fait partie intégrante de la composante 2 du PACIE (Compétitivité, Commerce et Marché Commun) et vise à contribuer au renforcement des capacités productives de l’Afrique Centrale, afin que la sous-région puisse faire face, de manière soutenue, au double défi de l’intégration régionale et mondiale. Il couvre sept pays de l’Afrique Centrale : Cameroun, Gabon, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sao Tomé-et- Principe et Tchad.

hashBorder

Initié par la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), en collaboration avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), le PRMN est financé par l’Union européenne (UE) et mis en œuvre avec l’assistance technique de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI)

Répartition du PIB par secteurs d’activité*

CAMEROUN

  • 24%
  • 28%
  • 48%

GABON

  • 5%
  • 53%
  • 42%

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

  • 47%
  • 14%
  • 39%

RÉPUBLIQUE DÉM. DU CONGO

  • 21%
  • 32%
  • 47%

RÉPUBLIQUE DU CONGO

  • 7%
  • 55%
  • 38%

SAO TOMÉ-ET-PRINCIPE

  • 12%
  • 14%
  • 68%

TCHAD

  • 52%
  • 14%
  • 33%

legendeBleu Agriculture, valeur ajoutée (% PIB)

legendeVert Industrie, valeur ajoutée (% PIB)

legendeJaune Services, valeur ajoutée (% PIB)

* Source : Banque Mondiale, 2015


CE PROGRAMME EST FINANCÉ PAR L'UNION EUROPÉENNE